Les pieds sur scène, la tête dans les étoiles

Un temps spirituel qui se révèle source d'inspiration

Un temps spirituel qui se révèle source d'inspiration

Durant Janvier 2014, nous avions fait un temps spirituel qui nous a révélé de nombreux talents dans notre caravane. C'est alors qu'un de nos chefs s'est écrié : "Mais en fait on peut monter un spectacle !". C'est de là qu'est partie notre idée de Cap qui était pour l'instant très floue mais totalement folle ! On imaginait des tas de choses comme la disposition de notre scène, une petite roulotte de cirque que l'on transporterait avec nous, ou encore nos rôles...

La conception du spectacle

La conception du spectacle

Nous avons commencé par trouver une idée de spectacle. Nous avons opté pour une comédie musicale qui mettrait en scène des personnages de contes lors d'une réunion "sérieuse". Le nom de notre spectacle était "Les contes règlent leurs comptes". Par la suite, chacun de nous a choisi un personnage en le décrivant de A à Z (histoire, physique, caractère...). Et nous avons ensuite procédé à l'écriture des textes qui fut longue. Au final nous avons présenté 6 scènes ! Après cela, nous avons commencé à faire des répétitions et cherché le matériel dont nous avions besoin (pour la scène, les accessoires, les costumes...). Durant la préparation de notre spectacle, nous avons aussi eu la chance de s'initier au théâtre d'improvisation afin de nous mettre dans le bain du théâtre. Grâce aux tonnes de préparations, la caravane se réunissait très souvent et cela a permis de nous souder plus que jamais.

Un Cap qui nous a réunis durant trois semaines de camp

Un Cap qui nous a réunis durant trois semaines de camp

La première semaine de camp fut basée sur la préparation de notre spectacle. Nous étions dans un champ et le propriétaire nous prêtait sa cour afin que l'on puisse placer notre scène pour répéter. Nous avons fait énormément de choses durant cette première semaine : nous avons fait les décors de scènes, peint une caravane en rouge pour poser nos affaires dedans, fabriqué des coulisses, fait de la pub et surtout nous avons répété de nombreuses fois notre comédie musicale ! De jour en jour le spectacle s'enrichissait, notre rêve commençait à se réaliser ! Pour nous, ce fut une joie et même une fierté d'avoir conçu tout cela nous même ! La deuxième semaine de camp était la plus importante : celle des représentations théâtrales ! Chaque soir nous jouions dans une commune différente. Pour cela, nous nous déplacions à vélo, c'était donc une semaine itinérante. Nous nous sommes représenté à Arculinge, Villy le Bouveret, Eteaux, La Roche-sur-Foron, Arenthon et Reignier. Chaque représentation se passait à merveille. Nous nous faisions plaisir sur scène et cela se ressentait ! Ces représentations partagées entre pionniers/caravelles, avec les chefs et les spectateurs furent mémorables et fortes. Nous n’avions pas besoin d'avoir de l'expérience pour monter sur scène car nous avons tous progressé énormément en une semaine. A chaque fin de représentation, notre rêve devenait réalité ! C'est ainsi que la troisième semaine de camp commença et permis de se retrouver, se reposer après cette semaine fatigante mais exceptionnelle et finir par passer un camp traditionnel dans le même champ que la première semaine.