Et si on changeait nos habitudes plus longtemps ?

La Semaine Européenne de Réduction des Déchets (S.E.R.D.) ?

L’idée est de mobiliser le plus grand nombre de personnes à travers toute l’Europe autour de ce « trop de déchets ». On ne se sent pas seul, la Semaine est également organisée en Europe où près de 11 000 actions ont été organisées dans plus de 23 pays. Et cela peut se faire sous différentes formes : comme faire de la prévention (aller dans un super-marché faire une action maxi/mini chariot*), informer (faire le déchet-scan*) ou encore agir directement et de façon visible (en faisant une soirée 0 déchet*) ou à différents niveaux en agissant avec la caravane, à la maison ou au lycée pendant cette semaine particulière. Ce qui est important c’est de réaliser que dans chacun de nos gestes (comme en allant au lycée ou en faisant du shopping) on peut diminuer notre quantité de déchets produite.

*Toutes les idées présentées sont issues de :

http://ecocitoyens.ademe.fr/mes-dechets

Et toutes les autres semaines aussi…

Car le meilleur déchet est celui que l’on ne crée pas ! La plupart de nos déchets viennent de nos achats :  et moi comment j’achète ?

Est-il important pour moi d’avoir le dernier portable à la mode ? ou le mien fonctionne-t-il encore bien ? Combien de vêtements dans mon armoire que je n’utilise pas vraiment mais que je trouvais tellement irrésistibles en magasin ? Qu’est-ce que je fais de mon sac de cours que j’aime tant mais qui a un trou : je le remplace à l’identique ou je le répare ?

Ces questions peuvent paraître bêtes mais elles ont un vrai impact sur notre quantité de déchets produite. En prolongeant la durée de vie des objets nous réduisons nos déchets : en économie collaborative on dit que l’on privilégie l’usage à la propriété. Ce qui est important c’est l’utilisation de l’objet, pas le fait de l’avoir juste pour soi… Emmaüs, le bon coin ou donnons.org en sont des exemples : on y partage un objet afin de l’utiliser au mieux. 

C’est aussi, par exemple, acheter à plusieurs un objet dont on aura pas besoin tous les jours (comme des enceintes pour la musique en soirée), le louer car ne on l’utilise que très peu dans l’année (comme la paire de ski ou le snow-board), faire du troc (entre amis par exemple pour échanger les vêtements que l'on ne met plus mais qui pourraient plaire à d’autres) ou réparer les objets qui nous plaisent.

Et si on changeait nos habitudes plus longtemps pour aider la planète ?