J'ai commencé à fumer des cigarettes et maintenant c'est très souvent

Réfléchis à ta consommation

1. Dépendance

Fais le test de Fagerstroem : la dépendance n’est pas seulement une question de nombre de cigarettes, la manière dont tu fumes compte aussi.

  • Si ta dépendance est faible ou moyenne, tu devrais pouvoir arrêter assez facilement.

2. Avantage/inconvénients

Quels avantages trouves-tu à fumer ? Si tu fumes, c’est sûrement que çà t’apporte quelque chose. Réfléchis en toute honnêteté aux avantages que tu trouves à fumer, et aux désagréments que çà te cause :

  • Fais deux colonnes, et tu fais le bilan…

3. Envie d’arrêter ? Évalue ta motivation

4. Fais la liste des situations où tu fumes et essaye d’imaginer des parades pour résister à la tentation

  • Fais deux colonnes situation / parade

5. Regarde tout ce que tu pourras t’acheter quand tu auras arrêté

Teste tes capacités à arrêter

1. Diminue les quantités

Pour commencer, tu peux t’entraîner à diminuer un peu ta consommation, par exemple en te fixant un nombre maximum de cigarettes par jour à ne pas dépasser, et après quelques jours de réussite tu diminues encore.

2. Essaye de voir combien de temps tu peux t’en passer:

Une heure ? une journée ? un week-end ? voilà une expérience intéressante à faire. Tu peux même te lancer des défis, essayer de battre ton record … pourquoi pas en compétition avec les autres fumeurs de la caravane ?

Objectif :

Ne plus fumer au cours des activités scoutes. Pour commencer tenir toute la réunion scoute sans s’énerver, puis toute une journée, tout un week-end…

Moins tu fumeras, et moins tu seras en manque au camp d’été et à Citécap !

La loi interdit de fumer sur les lieux de camp scouts. A CitéCap, seuls seront autorisés à fumer une ou deux cigarettes par jour les gros fumeurs, ceux qui sont vraiment dépendants.

Parles-en autour de toi

1. Maladie honteuse ?

Peut-être que tu n’oses pas en parler : tu fumes en cachette de tes parents, des chefs scouts, peut-être de tes amis. La première chose à faire est de sortir du secret : tu n’es pas fier, tant pis, assume, en parler est un premier pas qui peut t’aider à te libérer.

2. Titre de gloire ?

Parfois c’est le contraire, braver l’interdit en fumant te donne un statut face à tes copains. Pour toi, la première étape est d’abord d’en parler autrement, en commençant par ne plus chercher à faire de nouveaux adeptes.

3. Envie d’arrêter ?

Annoncer ta volonté à ton entourage et faire savoir à tes amis fumeurs que ce n’est plus la peine de te proposer des cigarettes est indispensable. Tu diminueras les risques de te laisser tenter et tu trouveras peut-être autour de toi des personnes prêtes à t’épauler avec compréhension sur ton itinéraire.

Fais-toi aider

Pour s’arrêter de fumer la volonté suffit souvent, surtout si tu ne fumes pas depuis très longtemps, mais pas toujours. Il n’y a pas de honte à demander de l’aide quand c’est difficile.

1. Dans la caravane 

S’il y a d’autres fumeurs que toi dans la caravane ça vaut vraiment le coup d’en parler tous ensemble. Par exemple à partir des règles de vie proposées pour CitéCap, et de celles que vous devrez mettre en place pour le camp.

Essayer d’arrêter ensemble en vous soutenant mutuellement serait une bonne idée.

2. Consulte un professionnel

Si tu sens que ce sera dur, va en discuter avec un professionnel. Il y a des gens dont çà fait partie du métier d’aider les autres à arrêter de fumer.

Par exemple ton médecin traitant*. Il te connaît, il pourra te conseiller, accompagner les étapes de ton cheminement ou t’orienter vers d’autres structures.

Tu peux aussi essayer le 3989 : la ligne téléphonique pour arrêter de fumer.

A CitéCap, vis avec énergie

1. Tu as réussi à arrêter de fumer 

Bravo ! Viens faire un tour sur l’espace Cap Energie du rassemblement, ton témoignage nous intéresse ! à présent, tu es non-fumeur, ton premier défi c’est de ne pas replonger : méfie-toi, une seule cigarette peut suffire.

2. Tu as presque réussi mais c’était quand même trop dur pour arrêter complètement

Signale-le à tes chefs, de manière à être autorisé à te rendre au coin-fumeurs de ton village. Et va faire un tour sur l’espace Cap Energie, nous te proposons des ateliers, des jeux, des tests pour relancer ta motivation.

Et pendant la journée nature, relève le défi de ne pas fumer : Fumer c’est pas ma nature !

* A partir de 16 ans ...

A partir de 16 ans tu as le droit de choisir ton « médecin traitant » : un généraliste que tu connais, qui te connaît et en qui tu as suffisamment confiance pour aborder des choses personnelles. Ce n’est ni un psychologue ni un psychiatre, mais il peut t’écouter et te conseiller. Même avant 16 ans, tu peux demander à le voir sans la présence de tes parents.

Numéros utiles

Jeunes violence écoute
0 800 20 22 23

Tabac info service
3989

Fil Santé jeunes
3224 (ou 01 44 93 30 74 depuis un portable)

Écoute Alcool
0 811 91 30 30

Écoute Cannabis
0 811 91 20 20