Je me sens trop gros(se)et je vis çà assez mal

Peut-être que tu te reconnais dans certaines des affirmations suivantes :

  • C’est vrai je suis un peu rond(e)
  • On me regarde quand je mange
  • Je sens qu’on se moque de moi
  • Mes copines sont hyper minces et elles sont plus belles que moi
  • Mes copains sont grands, minces et forts et ils plaisent aux filles
  • J’arrive pas à maigrir
  • Je peux pas m’empêcher de grignoter et je carbure au coca
  • J’adore les bonbons et les gâteaux ; je passe ma vie chez mac do
  • J’ai tout le temps faim et je me ressers de chaque plat
  • J’angoisse : faut que je m’achète un maillot de bains


Difficile de ne pas répondre aux critères de beauté de ton entourage
et pourtant...

  • Y en a qui sont plus gros que toi
  • Y en a qui mangent plus que toi
  • Et puis tu t’en fous : tu es gourmand un point c’est tout
  • Mais tu te sens mal, t’ose pas aller à la piscine…

Il n’existe pas de poids idéal universel

Chacun a sa morphologie personnelle et notre poids est déterminé par de nombreux facteurs :

  • génétiques et familiaux : familles de «  longilignes », familles de « petits », familles de « ronds »…
  • environnementaux : habitudes alimentaires familiales et culturelles (différences d’un pays à l’autre), sédentarité, activité sportive intense…
  • hormonaux : modifications de la puberté, grossesses chez la femme…
  • psychologiques : anxiété, stress et troubles alimentaires pouvant aller jusqu’à la boulimie ou l’anorexie

Il est nécessaire de comprendre ces différences et de les accepter : nous ne sommes pas tous égaux ; certains mangent sans grossir, d’autres prennent du poids en regardant un bon gâteau…et vive la différence !

Le poids idéal, c’est le poids qui te permet de te sentir bien dans ton corps :

  • Je me sens beau ou belle
  • J’aime bouger avec mon corps, faire du sport, danser
  • Je n’hésite pas à me mettre en maillot de bain
  • Je m’habille facilement sans cacher mes formes
  • Ma digestion est facile
  • Je dors bien
  • J’ai envie de chanter
  • La vie est belle…

Le poids idéal, c’est donc différent pour chacun.

Voici quelques pistes d’actions possibles



Réfléchis à la manière dont tu manges

1. Chacun son profil :

Si tu te reconnais dans l’un des portraits suivants, ce site t’en dit plus.

Et sur chacun des liens associés, un vrai petit guide adapté à ta situation  !

"La bouffe, je m’en fous"

"Je n’aime pas la viande" (ou d’autres aliments)

"Je mange souvent au fast food"

"Je mange comme quatre pour devenir costaud"

"J’ai tout le temps envie de manger"

"Jai tendance à grignoter entre les repas"

"J’enchaîne les compét’"

"J’adore le sucré"

"Je me trouve trop grosse et il faut que je maigrisse"

2. Le guide nutrition de l'INPES

Télécharge ou commande le guide nutrition ados de l’INPES.

Il répondra à toutes tes questions.

3. Le guide de l'activité physique de l'INPES

Télécharge ou commande le guide de l’activité physique de l’INPES : En page 13 teste ton degré d’activité physique et va voir toutes les idées pratiques qui te sont proposées.

Change tes habitudes alimentaires

A toi les bonnes résolutions… et puis passe aux actes : à partir de maintenant…

  • Je prends tous mes repas en famille et je mange doucement en dégustant
  • Je ne saute pas de repas (sinon je crève de faim et je mange n’importe quoi)
  • Je limite les macs do et parfois je remplace les frites par une salade
  • Je suis à l’écoute de mes sensations et j’arrête de manger quand je sens mon estomac suffisamment rempli (comme les bébés)
  • J’évite ou limite le grignotage (d’accord pour 2 carrés de chocolat, pas la tablette !)
  • Je demande à mes parents de ne pas acheter ce qui me tente trop et me conduit aux excès
  • Je remplace le coca par de l’eau pétillante ou citronnée
  • Quand je n’en peux plus et que j’ai trop faim, je prends un morceau de pain, ou un verre de lait, ou un laitage et je m’en passe au repas suivant

Contre le grignotage : quelques idées de bon sens.

Sois plus actif(active)

1. Bouge-toi davantage chaque jour :

Pas besoin d’être un héros, non…juste un peu plus actif, mais tous les jours. Quelques idées ici.

2. Fais plus d’activité physique :

Si tu aimes le sport, essaye d’en faire régulièrement (marche rapide, gym, vélo, footing…) : au moins 45 mn 2 fois /semaine. Quelques idées sur ce site.

Si çà te paraît trop dur, fais-toi aider

Si ton poids te pose des difficultés, c’est avec ton médecin qu’il te faut déterminer ton objectif de poids de forme. Mais attention : en fonction de critères médicaux et non pas esthétiques.

Il te guidera pour un éventuel régime en douceur : toute modification de poids doit se faire en douceur (1 à 3 kg par mois) et pas dans l’urgence de la plage !Il

Ton médecin traitant* te connaît, il pourra te conseiller, accompagner les étapes de ton cheminement ou t’orienter vers d’autres : nutritionniste ou diététicienne par exemple.

* A partir de 16 ans ...

A partir de 16 ans tu as le droit de choisir ton « médecin traitant » : un généraliste que tu connais, qui te connaît et en qui tu as suffisamment confiance pour aborder des choses personnelles. Ce n’est ni un psychologue ni un psychiatre, mais il peut t’écouter et te conseiller. Même avant 16 ans, tu peux demander à le voir sans la présence de tes parents.

Numéros utiles

Jeunes violence écoute
0 800 20 22 23

Tabac info service
3989

Fil Santé jeunes
3224 (ou 01 44 93 30 74 depuis un portable)

Écoute Alcool
0 811 91 30 30

Écoute Cannabis
0 811 91 20 20