Le jeu des conseils...

Le conseil de Cap

Il réunit les chefs d'équipe et la maîtrise. En conseil de Cap se gère l'organisation globale du Cap : planning, définitions des tâches, communication... Les décisions concernant l'organisation du Cap sont prises lors du conseil de Cap. Les chefs d'équipe se répartissent les missions d'équipe...

Le conseil d'équipe

Les chefs d'équipe peuvent mettre en place et animer des conseils d'équipe pour plusieurs raisons :

- Rêver un Cap et le proposer au vote lors du prochain conseil de caravane.

- Se répartir les missions attribuées en conseil de Cap (elles deviennent missions individuelles). Lors des conseils d'équipe se fait aussi le suivi de l'avancée de ces missions... 

- Assurer le suivi des missions individuelles réalisées par les différents membres de l'équipe : le chef d'équipe doit être en mesure de faire un retour sur les missions de l'équipe lors du prochain conseil de Cap...

- Transmettre des informations, échanger...

- Préparer les activités propres à l'équipe (week-end d'équipe, trek)

Le conseil de caravane

Celui-ci regroupe l'ensemble des pionniers et caravelles de l'unité. C'est l'endroit où se vit la démocratie : le Cap y est voté, les grandes décisions y sont prises sur proposition du conseil de Cap. C'est le lieu où l'on communique sur l'avancée du Cap...

Articulation des différents conseils

Le jeu des conseils, c'est aussi...

 

...un outil puissant de lutte contre la démotivation et l'absentéisme !

  Les conseils permettent d'alterner les différents types de rencontre ainsi que de maintenir un lien constant et régulier dans la caravane...

Le chef de bord

  • il coordonne ses différents équipiers lors des manœuvres ;
  • Lors de la navigation, il a pour mission de transmettre ses connaissances et son savoir faire
  • l'équipage choisit en concertation avec le chef de flottille son chef de bord
  • il ne s’agit pas nécessairement du chef d’équipe mais il peut-être cumulé avec n’importe quelle responsabilité ;
  • il porte l’insigne du diplôme marin qu’il a obtenu.

Nota : dans le cadre de la réglementation du scoutisme marin, le chef de bord a au minimum le brevet de Maître d’équipage.