Un Cap, ça se partage !

Concevoir, Agir, Partager... C'est être Cap. Au printemps dernier, nous avons conçu un projet, cet été, nous l'avons vécu, et maintenant, c'est fini ? Non, ce n'est que le début ! En partageant cette aventure avec d'autres, de nouveaux horizons vont s'ouvrir pour la caravane.

Est-ce qu'on pourrait inviter nos parents à la rétrospective ? Anodine, la question de Gwendoline trouve un écho chez tout le monde : et mes petits frères, et mes copains ? Et les autres membres du groupe ? Et les bénévoles du CCFD avec qui nous avons fait un Cap l'année dernière ? Et moi de lancer : et mon copain du lycée ? La caravane veut partager ce qui a été vécu, les fous rires pendant la veillée, les joies des descentes à vélo, les treks dans la garrigue, les promesses sous les étoiles filantes... Chacun a envie de montrer qu'il était heureux, fier, qu'il s'est amusé, et qu'il a construit un projet qui fait rêver.

En tant que responsable, nous savons que partager un projet avec d'autres permet de "transformer l'essai" de l'action : les bons souvenirs deviennent raison d'agir et occasion de grandir. En faisant le point, en prenant conscience de tout ce qu'ils ont fait, les jeunes oseront aller vers de nouveaux projets.

Les bons souvenirs deviennent raison d'agir

La dernière assemblée générale des Scouts et Guides de France a fait du service du frère une priorité pour le mouvement. En choisissant de participer à Diaconia, les paroisses et les mouvements d'Eglise, veulent montrer qu'être chrétien, s'est se mettre au service, ensemble. Comment transmettre aux pionniers et aux caravelles que le plus beau cadeau que l'on peut offrir, c'est d'être au service des autres ?

Comment les aider à faire un choix entre un projet d'été très coûteux (qui rime bien souvent avec des papiers cadeaux pendant tout le mois de décembre), et un Cap de service en lien avec le Secours catholique (animer une fête de noël pour des familles très isolées par exemple) ? L'Harmattan, ce Cap de service en partenariat, ce vent qui souffle de décembre à Pâques sur les caravanes et nous invite au partage, est un outil à la disposition des chefs et cheftaines qui peut les aider à avancer ensemble dans la démarche de Diaconia. En s'enrichissant mutuellement des qualités des uns et des autres, le service sera conçu, agi, et partagé ensemble !

Les associations locales du Secours catholique nous attendent, n'hésitons pas à aller les rencontrer. Et continuons à oser partager !