Va chercher la lumière de la Paix à Vienne !

Ta mission : être éclaireur de rencontre

Être éclaireur de rencontre, pas si facile. Cependant, si chacun se donne les moyens, alors nous pourront dire que les Pionniers et Caravelles ont été artisan de Paix.

Nous sommes 12 000 Pionniers et Caravelles. Si chacun d'entre nous transmets la lumière à trois personnes qu'il ne connait pas, pendant les vacances de Noël par exemple, alors plus de 35 000 personnes auront reçu ce symbole de Paix !

A toi de jouer, la construction de cette Paix est ta mission cette année ! Pourquoi ne pas en faire un itinéraire pendant les vacances d'été ? Et le Cap en caravane permettra d'élargir encore le cercle des personnes touchées par la Lumière et par la rencontre.

Quel calendrier ?

1. Concevoir son Cap

Nous te proposons lors de la première rencontre d’année de commencer par vivre un temps de réflexion sur les thèmes ouverture - rencontre - solidarité. L’objectif de ce temps est de définir avec les Pionniers
et Caravelles qui veut-on rencontrer au cours de ce Cap : de qui veut-on apprendre ? Qui a-t-on envie de découvrir ?
Ce temps peut avoir une forme très simple. Il peut s’agir simplement d’un photolangage. On peut aussi avoir un jeu sur les préjugés et stéréotypes, ou simplement lister des gens que l’on n’a jamais rencontré.
Quelques pistes de thèmes, pour t’aider :

  • Interreligieux
  • Venus d’ailleurs
  • Précarité
  • Sans-abris et mal-logés
  • Isolement
  • Handicap

2. Vivre le Cap

C’est l’heure de l’action ! Vivez à fond ce que vous avez préparé, et on vous souhaite de belles rencontres autour du partage de la Lumière.

3. Partager le Cap

Bravo : tu as diffusé la Lumière à d’autres, que tu ne connaissais pas. Mission accomplie ! Maintenant, tu peux relire l’action qui a été vécue, individuellement et collectivement. La relecture, ça n’est pas un temps de bilan. C’est un temps où chacun peut s’exprimer sur
ses difficultés, ce qu’il a appris, ce que ce Cap
lui a apporté.
Un temps de bilan, plus factuel, est aussi une bonne idée : il permet de savoir ce qui a bien marché ou moins bien marché pour mieux fonctionner ensemble ensuite.
Tout au long de ce Cap, partage chaque étape avec tous les Pionniers et Caravelles de France sur instagram avec les #PeaceLight et #sgdf. Partage le Cap vécu avec ton groupe, ton territoire, et pourquoi pas les parents des
jeunes. Tu peux aussi envoyer un témoignage sur caravane.sgdf.fr/temoigner

Je veux partir à Vienne !

Tu as envie d’aller chercher la Lumière de la Paix de Bethléem à Vienne du jeudi 14 au dimanche 17 décembre avec d’autres pionniers et caravelles , des éclaireuses et éclaireurs unionistes, rencontrer des scouts du monde entier ?

Envoie ta candidature à pionnierscaravelles@sgdf.fr 

(avec ton nom, prénom, groupe et territoire, le téléphone de ton chef et son nom, le téléphone et mail de tes parents ainsi qu’une description de ton projet pour préparer la diffusion de la lumière chez toi).

Quatorze Pionniers et Caravelles pour représenter l’ensemble des territoires seront retenu, d'abord en fonction de l’originalité et pertinence de vos projets, puis par tirage au sort si trop de candidatures nous parviennent.

Le coût prévisionnel est de 250 € environ par participant (hors frais pour rejoindre la délégation à Paris) pouvant s'ajuster à plus ou moins 20 euros.

Vous avez dit partenaire ?

Vivre un Cap avec un partenaire, ça se prépare ! Pour t’aider, retrouve une fiche action « vivre un CAP avec un partenaire » dans le GPS 2.0 / p.176
Et voici quelques pistes de partenaires qui pourraient être intéressés par un Cap Lumière de la Paix de Bethléem :

Quelques idées de Cap...

  • Vivre une célébration (oecuménique) de la Lumière de Bethléem
  • Partager la Lumière avec les personnes isolées
  • Vivre des temps spirituels, de prières
  • Préparer des colis de Noël pour les maraudes
  • Préparer des sacs à dos pour les SDF avec l’association Sakados
  • Organiser un calendrier de l’avent à l’envers
  • Vivre un jeu pour ceux qui ne partagent pas la même langue
  • Faire des crêpes ensemble pour préparer un gouter autour du partage de la Lumière
  • Partager le repas de Noël ou du Nouvel An avec des personnes exclues, isolées