Vivre l'Harmattan à Pâques

Un tombeau vide, voici la seule preuve de la résurrection du Christ. Dieu respecte notre liberté. Et si c’était la mort qui était morte ? Dieu n’est pas venu expliquer la mort, il est venu la vivre avec nous pour que nous ayons la vie avec lui. Dieu reste l’inconnu, celui que nous cherchons toute notre vie, celui qui se laisse découvrir à travers les autres, à travers nous-mêmes. Un Dieu qui, comme à Emmaüs, se met lui-même à la recherche de l’Homme. Un Dieu qui vient marcher sur nos routes. Un Dieu qui se fait écoute, un Dieu qui s’offre dans le pain de nos eucharisties. - © SGDF