Camp radeaux itinérant en Dordogne

Et un radeau, un !

Et un radeau, un !

Deux jours plus tard, la caravane installée à Bretenoux (Lot), les fameux radeaux commencent à prendre forme. On scie des fortins, des planches, la perceuse tourne à plein régime et les bouteilles et chambres à air de tracteur sont assemblées. Chaque équipe construit un radeau sur un modèle différent, tous personnalisés : ce sera le Buzz l’Eclair pour la patrouille d’Hippolyte, le Sho Gun (clin d’œil au film culte Camping) pour celle de Vianney, le Coca pour l’équipe de Lucy et enfin le Radio Rock (du film Good Morning England) pour celle de Solène. 

Les chefs sont inquiets, mais on gère !

Les chefs sont inquiets, mais on gère !

Après une nuit blanche dans la tente de maitrise, les chefs se demandant si ces embarcations ne couleront pas en deux minutes, nos quatre fiers vaisseaux s’élancent sur la Dordogne. Et c’est parti pour cinq jours de navigation, de crevaisons, de bouteilles qui fuient, de chefs et de scouts qui tombent à l’eau, de fous rires et de séances d’abordage, au milieu de magnifiques paysages de verdure et de falaises. Un des temps forts de ce périple sera notre rencontre inattendue avec des scouts allemands et la veillée partagée qui suivit.

Avec un début de camp sur les chapeaux de roues, la suite ne s’annonce que meilleure avec le rassemblement du CitéCap qui se profile…