CAP Solidarité et ouverture aux autres : tournoi handisport

Un week-end réussi !

La Caravane a voté un CAP Solidarité et ouverture aux autres, les jeunes étaient très fortement motivés pour découvrir le handisport. En février nous avons organisé une rencontre avec Christophe Gerardin, vice-champion d’Europe et déficient visuel, pour un temps d'échange avec les caravelles et les pionniers. Christophe nous a proposé de venir les aider lors du championnat de France de tir à l’arc handisport, organisé cette année par son association, les Archers de Saint-Herblain.

 Nous avons servi plus de 70 repas par jour sur le week-end entre chaque session de tir. Nous avons été au contact des sportifs et de leurs accompagnant lors des services et nous avons pu aller les supporter durant le tournoi. Sur place nous avons rencontré tous types de handicaps physiques et sensoriels : des archers en fauteuil – tétraplégiques ou paraplégiques – des archers debout, mais aussi des archers présentant un handicap visuel ou un handicap auditif. Aussi surprenant que cela puisse paraître il y avait même des personne aveugles qui tiraient comme des professionnels, avec une précision surpassant la nôtre en tant que valides. A l'issue de ce service, nous avons pu participer aux différentes initiations proposées pour découvrir le sport en situation de handicap. Handibasket , tennis de table, badminton ou encore épreuve de vitesse sur parcours, assis sur deux roues avec comme seul moyen de se déplacer la force des bras. Nous avons pu découvrir des disciplines comme la sarbacane ou la boccia, un sport qui s’apparente à la pétanque. Dans un autre registre, des personnes muettes et malentendantes nous ont fait découvrir leur langage dépourvu de mots par des mimes, des signes, des gestes. Grâce à cette sensibilisation et au travers d'activités sportives et ludiques, nous avons pris davantage conscience des difficultés dues à la perte de motricité des jambes et parfois d'une partie du tronc, afin de mieux comprendre le ressenti d'une personne en situation de handicap ainsi que les besoins humains et matériels qui cela engendre.
Valentin, 16ans

En somme, un super week-end enrichissant pour tous !