CAP vers la Serbie pour les Pios-K d'Antony !

Du Rêve à la Réalité : un projet qui colle à nos envies !

Après un camp 2010 fort en émotions, clôturé par le grand évènement CitéCap, notre caravane s'est retrouvée à la rentrée pour faire le point ... Que voulions nous faire cette année ? Quels grands projets de Cap nous feraient rêver ? Les rencontres internationales à CitéCap ont été pour nous des moments forts du rassemblement et nous souhaitions continuer d'aller à la rencontre d'autres scouts du monde ! Un grand brainstorming en caravane nous a permis de choisir quelques mots clés pour l'année à venir : "radeaux", "chaleur", "festif", "découvertes" et "rencontres de scouts étrangers ! Quelques réunions plus tard en équipe et en caravane, un grand projet d'année a vu le jour : aller à la rencontre des Scouts de Serbie pour notre camp ! Pourquoi la Serbie ? Tout simplement car nos mots clés collaient parfaitement à ce projet : un pays pas si loin, que l’on ne connaissait pas vraiment, où il fait très chaud l’été (40°), avec pleins de lacs et de rivières pour faire des radeaux, et qui accueille un grand évènement festif de concerts et courses de bateaux tous les étés !

Cela serait notre Cap d'année puisqu'il faut du temps pour mettre en oeuvre cette aventure (tisser un partenariat, concrétiser le projet, chercher des financements, se préparer à un camp interculturel ..). Nous avons réalisés quelques Cap de services en parallèles comme la participation à l'intendance générale du Frat de Lourdes.

Le Grand Départ : 24h de bus pour la caravane !

Le Grand Départ : 24h de bus pour la caravane !

Et passant du rêve à la réalité, nous sommes partis le 3 Juillet 2011 direction la Serbie ! 24H de route de Paris à Belgrade dans un grand bus multi-culturel, 

Notre camp a été l'occasion de silloner à travers la Serbie pour rencontrer différents groupes scouts au travers de séjours en famille, grand jeux, et un camp groupé. De Belgrade la capitale, à Zaovine dans les montagnes, en passant par Bella Palanka au sud ouest du pays, ces rencontres avec d’autres jeunes qui partagent les même valeurs que nous ont été et restent inoubliables. Découvrir d’autres Scouts, c’est aussi découvrir de nouvelle cultures et de nouvelle façons de vivre le scoutisme !

A Belgrade : séjour dans les familles

A Belgrade : séjour dans les familles

Tout juste descendu du bus, nous rencontrons les scouts de Belgrade venus nous accueillir les bras ouverts ! Après un petit mot d'accueil, nous sommes répartis (seul ou en binôme) chez un scout serbe qui nous accueille pendant 3 jours dans sa famille. Nous jouons avec eux à des jeux brise-glace pour faire connaissance et c'est parti pour quelques jours en immersion, pour se plonger direct dans un bon bain serbe ! Entre soirées en familles, grand jeu dans la ville en équipe franco-serbe, ou baignade aux lacs, des liens se tissent en un rien de tant et nous découvrons petit à petit la culture serbe : sa chaleur humaine, ses plats familiaux délicieux (parfois étranges), sa ville riche d'histoire .. mais aussi le scoutisme serbe ! Dans ce groupe, leur façon de vivre le scoutisme est très proche de la nôtre malgré quelques exceptions. Nous avons en effet pu voir que les compétitions sous forme de grands jeux entre groupes Scouts ou entre équipes d’un même groupe sont très présentes et que ces compétitions sont un réel évènement festif : au programme il y a de l'agilité, des techniques scoutes, ou encore des concours de vitesse de sémaphore ! Chaque équipe a donc un espace où elle conserve précieusement les médailles et les coupes qu’elle a pu recevoir lors de l’un de ses évènements. Et les scouts de Belgrade ont beaucoup de gros trophés de compet' scouts !

Pour Diane, cara de 1ère année, son moment le plus fort du camp a été la première journée en Serbie. “A peine sortie des 26h de car, nous avons été accueillis super chaleureusement par les scouts de Belgrade avec quelques petits jeux, histoire de se mettre tout de suite dans le bain. Et puis le soir même, avec ma correspondante nous sommes allées sur la grande place pour voir l’arrivée de Novak Djokovic qui venait de gagner un tournoi de tennis ! L’ambiance était euphorique, un grand bain de foule serbe à peine arrivées. On ne comprenait rien au serbe mais c’était impressionnant ! Et les moments avec les familles, j'ai trouvé ça juste génial, un accueil vraiment super et des moments que je suis pas prête d'oublier !!! “.

A Bela-Palanka : un temps pour nous

A Bela-Palanka : un temps pour nous

Nous avons ensuite fait la rencontre des Scouts de Bella Palanka et même si nous ne sommes restés que peu de temps en leur compagnie, ils nous ont organisé un grand jeu afin de nous présenter leur ville et leur environnement. Très accueillants, ils nous ont également organisé une soirée de départ. Musique, danses et chansons ont été très présentes, et même un super barbecue! Mais ces quelques jours ont été l'occasion de passer du temps en unité et en équipe, avec de belles veillées, des Trecks, des balades, et quelques visites comme celle d'un camp de concentration et de la Tour de Crane, vestigent de la dure histoire de la Serbie.

Au Lac Zaovine : camp groupé et radeaux

Au Lac Zaovine : camp groupé et radeaux

Enfin lors de notre semaine à Zaovine, nous avons rencontré des scouts plus qu’originaux. En effet, ils ne dorment pas beaucoup sous tentes mais préfèrent leurs dortoirs et leurs repas sont préparés par un chef cuisinier! L’écart entre les cultures s’est un peu fait ressentir. Mais c’est sûrement cet écart qui nous a rapproché car chacun des groupes a essayé de faire partager ses habitudes à l’autre. Nous leur avons appris à jouer au footby (mélange entre le foot et le rugby) et nous avons fait de nombreuses parties de volley-ball et Scout-ball (la sioule version Serbe) avec eux. De plus, nous leur avons montré le Kuduro et le madison et ils nous ont appris la danse nationale Serbe lors du 14 juillet, jour où les coutumes de la France et de la Serbie ont été partagées autour d'un superbe repas comme les serbes savent si bien faire !

Une semaine forte en émotions et bien remplie entre la construction de radeaux sur le lac, la visite de Mokra Gora et du petit train d'Emir Kusturica, des balades dans la montagnes, et pleins de jeux et veillées !

De son côté, pour Mathieu, pio en première année, les moments les plus forts étaient lors du camp groupé : “Les moments les plus forts c’était à Zaovine, un camp partagé avec les scouts serbes, la création de radeaux sur le lac, et beaucoup de veillées déjantées ! Et que dire de l’accueil des scouts et surtout de Milos leur chef !”. Cette belle semaine de camp c’est terminée avec la prononciation des promesses des nouveaux Pionniers et Caravelles au levé du soleil dans la montagne, la visite du célèbre site de Mokra Gora et une grande soirée Franco-Serbe le 14 Juillet !

Laure-Anne, caravelle de 16ans a aussi comme meilleur souvenir les promesses:” Pour moi, le temps fort de ce camp c’était le temps des promesses. La promesse c’est quand les premières années s’engagent à respecter la loi des pionniers et caravelles. Nous nous sommes levé à 3h30 pour faire nos promesses au lever du soleil. On a d’abord réfléchi à ce que cet engagement signifiait pour nous, on était tous assis en cercle, dans le noir, au milieu d’un champ. Puis, quand le soleil s’est levé, les premières annés ont fait leur engagement. Même si le soleil était un peu caché par les nuages (il ne faisait pas très beau), l’important c’est qu’on était tous là”

A Bajina Basta : Régate à 5 000 bateaux et Festival de Rock !

A Bajina Basta : Régate à 5 000 bateaux et Festival de Rock !

Après avoir quitté Zaovine nous nous sommes posés en caravane quelques jours pour se reposer et se retrouver en caravane autour de grands jeux (un grand Civilisation) de belles veillées, une journée de rafting , ainsi que réaliser les 2èmes sources.

Puis nous sommes partis en direction de Bajina Basta dans la vallée. Au programme, la participation à un grand évènement qui existe depuis trois en en serbie : la Drinska Regata et son Most Fest ! La Drinska Regata est une grande descente festive sur la rivière Drina qui fait la frontière avec la Bosnie. Pendant 3 jours, des descentes sont organisées acceuillant près de 10 000 participants ! Ici il n'est pas question de faire la course, mais de faire la fête avec ses amis sur son bateau, papoter avec les bateaux voisins, aller écouter les fanfares ou les SoundSysteme flottants ou encore squatter le radeau-barbecue du voisin ! Un rassemblement hétéroclyte et typiquement serbe : on fait la fête et on mange toute la journée ! L'occasion pour nous de passer encore un peu de temps avec les scouts avec qui on a campé, et de vivre encore quelques aventures sur l'eau. Les soirées étaient dédiées au Most Fest, le festival du pont où de nombreux groupes serbes viennent se produire sur une grande scène : groupe pop, rock, métalleux, aux influences diverses, des fanfares traditionnelles serbes aux sons irlandais ! Ce fut trois grandes soirées de fête qui nous ont permis de découvrir la musique serbe dans sa diversité ! Ambiance euphorique assurée pour finir ce camp, un peu à la roots dans notre champ à quelques mètres de la scène !

Ce fut d'ailleurs un des moments préférés du camp pour Augustin, 15 ans : “Le Most Fest était un Festival vraiment cool, il n’y avait que des groupes serbes pas trop connus et dans différents styles, des reprises rock avec des trompettes traditionnelles ou des groupes plus métalleux, tous les amateurs de rock devraient y aller pour aller découvrir la culture de fête de ce pays et de supers groupes serbes !”.

Rencontres et découvertes inoubliables.... un projet réussi

Rencontres et découvertes inoubliables.... un projet réussi

Ce camp nous a permis de rencontrer trois groupes scouts, assez différents les uns des autres, ils nous ont tous accueillis à bras ouverts, sans se poser de question ni nous juger. Nous avons partagé notre bonne humeur, nos délires et notre façon de vivre pleinement le scoutisme. Beaucoup de liens ont été tissés et nous espérons que les scouts serbes puissent venir camper en France un jour pour les recevoir comme ils nous ont reçu !

Côté découvertes, nous n'avons pas été déçus non plus ! Entre les paysages, le climat, l'histoire, la langue serbo-croate et l'alphabet cyrillique utilisé ici,  la musique ou encore la nourriture (assez inimitables ! Parfois vraiment étrange comme le pâté au petit dèj et les tartines de confiture au dîner). Nous avons pu découvrir de multiples façettes de ce pays des Balkans que nous ne connaissions pas vraiment. Chaque Pionnier-Caravelle a  adoré ce pays et ses habitants vraiments sympas ! 

En résumé, ce voyage a été pour nous très enrichissant, il nous a permis de lier de grands liens d’amitié, de découvrir une culture qui nous était auparavant inconnue,... 

Une chose est sûre: ça nous fera de nombreux souvenirs inoubliables !!

Super pour apprendre quelques mots de serbe et apprendre à encore mieux se connaître avec la caravane !
Colombe, caravelle
... les moments avec les familles, j'ai trouvé ça juste génial, un accueil vraiment super et des moments que je suis pas prête d'oublier !!!
Diane, caravelle
Les moments les plus forts c’était à Zaovine, un camp partagé avec les scouts serbes, la création de radeaux sur le lac, et beaucoup de veillées déjantées !
Mathieu, pionnier
Pour moi, le temps fort de ce camp c’était le temps des promesses. La promesse c’est quand les premières années s’engagent à respecter la loi des pionniers et caravelles. Nous nous sommes levé à 3h30 pour faire nos promesses au lever du soleil
Laure-Anne, caravelle
Le Most Fest était un Festival vraiment cool, il n’y avait que des groupes serbes pas trop connus et dans différents styles...
Augustin, pionnier