Direction la Bulgarie !

Un voyage de grande ampleur !

Un voyage de grande ampleur !

C'est en voyant la carte de l'Europe que nous nous rendons compte de l'ampleur de notre voyage. Nous traversons de nombreuses capitales comme Zurich, Vienne, Budapest ou encore Bucarest, avant d'arriver à Plovdiv. Ici nous prenons un premier bus pour aller jusqu'à Smolyan, une petite ville perchée dans les montagnes, puis un second pour rejoindre notre lieu de camp. Nous sommes soulagés d'arriver après presque trois jours de voyage !

Deux jours après notre installation, nous rencontrons enfin le groupe bulgare. Il est en fait composé d'unités de plusieurs petites villes environnantes.

De nombreuses activités permettant de vivre la rencontre...

De nombreuses activités permettant de vivre la rencontre...

Au bout de quelques temps, nous comprenons que le scoutisme chez eux ne se vit pas entièrement de la même manière ! Par exemple, ils n'ont jamais appris à faire des tables à partir de simples perches et de ficelle. Ils utilisent plutôt une tronçonneuse, des planches et des clous. Nous avons donc eu envie de leur montrer notre manière de faire les tables, avec des perches que nous allons chercher nous même dans la forêt et des bouts de ficelles qui sont les seules attaches disponibles. Une fois terminée, notre table maison fait très rustique au milieu des tables bulgares !

Toute la semaine, nous enchaînons les activités : Nous rencontrons le maire de Smolyan, nous participons à une activité cerf-volant... Mais aussi à des activités plus longues, comme un trek de deux jours dans les montagnes bulgares, qui se termine par la visite de l'observatoire national où et nous observons les étoiles avant de revenir au camp à pied, de nuit.

...et de repartir des souvenirs plein la tête !

...et de repartir des souvenirs plein la tête !

Le groupe bulgare repart après 8 jours passés ensemble, mais 8 jours qui suffisent à créer de solides amitiés et à faire couler de nombreuses larmes à l'heure du départ !

Nous repartons le lendemain. Encore deux jours dans le train, et les souvenirs, la nostalgie surgissent dans nos têtes. Notre groupe était devenu plus soudé que jamais, et ce Cap était une expérience incroyable qu'aucun de nous ne pourra oublier.

« Le bonheur ne vient pas à ceux qui l'attendent assis » Baden Powell

C'est en voyant la carte de l'Europe que nous nous rendons compte de l'ampleur de notre voyage. Nous traversons de nombreuses capitales comme Zurich, Vienne, Budapest ou encore Bucarest, avant d'arriver à Plovdiv".
Clarisse, caravelle