Dorénavant je peux dire MOI JE TED !

Un projet...

Après plusieurs réunions avec la caravane et une rencontre avec le président de l’association pour lui présenter notre CAP le projet a pris forme peu à peu. Nous avons donc accueilli trois familles ayant un enfant TED (troubles du développement envahissant) durant un week-end. Notre but était donc de préparer un week end de A à Z (activités, programme…) et de recevoir les familles comme si elles étaient dans un camping 5 étoiles !

J’ai trouvé qu’un camp avec un tel partage et un tel engagement de tout le monde, c’est magnifique, et je pense que grâce à ce camp la caravane a énormément appris." 
Baptiste

...une expérience unique !

Le jour J, nous étions tous anxieux à l’idée de recevoir ces familles que nous ne connaissions pas. Nous nous posions surtout beaucoup de questions par rapport à l'attitude à adopter vis à vis des familles et de leurs enfants. Et puis surtout chacun dans notre tête nous commencions à douter de ce qui allait se passer. Et si nous n’y arrivions pas ? Mais finalement l’accueil s’est très bien passé et chacun de nous a pris ses responsabilités bien en main. L’approche avec les 

enfants TED s’est aussi très bien déroulée. Et pour faciliter les choses nous avions fixé deux référents par famille. Même si le camp ne s’est pas déroulé comme nous l’avions toujours prévu, nous avons dû nous adapter et prendre un autre rythme ! Certes, ces enfants sont différents, mais ils nous ont tous apporté à leur façon quelque chose. A la fin du camp, nous avons invité les familles à participer à notre bilan final. Cela a vraiment été un moment fort de partage et d’amour. Chacun a pu exprimer son ressenti. C’était vraiment une expérience unique et je crois bien que nous en garderons tous de très bons souvenirs !!!

Du côté des itinéraires...

 

Pendant ce camp, je me suis occupée d’une famille qui avait un enfant handicapé.
Je suis contente qu’on l’ait réussi ce CAP car c’était comme même un genre de défi. Lors de ce CAP
j’ai eu à m’occuper de cet enfant qui allait souvent à la rivière, j’ai eu des difficultés car ce n’était
pas facile de veiller sur lui sachant qu’il se dirigeait tout le temps à la rivière, même pendant les
repas. Mais j’ai réussi à le surmonter car je n’étais pas toute seule avec lui, il y avait aussi une
autre caravelle et on a pu l’entraîner dans d'autres jeux avec les enfants.
Ce qui m’a le plus plu dans ce CAP est que je trouve que c’est vraiment génial de vivre un camp
comme celui-là, ça nous apprend à comprendre comment les autistes vivent, dans la vie de tous
les jours.
Par contre, comme je m’y attendais, des fois ce n’était pas facile de faire un camp avec eux.
Mais malgré tout, c’était une bonne expérience, à refaire.
Marine

"Pendant ce camp, je me suis occupée d’une famille qui avait un enfant handicapé. Je suis contente qu’on l’ait réussi ce Cap car c’était comme un genre de défi. Lors de ce Cap, j’ai eu à m’occuper de cet enfant qui allait souvent à la rivière, j’ai eu des difficultés car ce n’était pas facile de veiller sur lui sachant qu’il se dirigeait tout le temps à la rivière, même pendant les repas. Mais j’ai réussi à les surmonter car je n’étais pas toute seule avec lui, il y avait aussi une autre caravelle et on a pu l’entraîner dans d'autres jeux avec les enfants. Ce qui m’a le plus plu dans ce Cap, c'est que je trouve que c’est vraiment génial de vivre un camp comme celui-là, ça nous apprend à comprendre comment les autistes vivent, dans la vie de tous les jours.Par contre, comme je m’y attendais, des fois ce n’était pas facile de faire un camp avec eux. Mais malgré tout, c’était une bonne expérience, à refaire."

Marine

 

 

Durant le camp j'étais responsable d'une famille. Lors de ce CAP j'ai eu beaucoup de mal au début
à m'adapter, j'avais peur de « mal faire » ! Mais ses parents m'ont très vite fait confiance et m'ont
permis de l'a laver, de lui donner à manger et de pouvoir partager des moments avec elle. J'ai donc
appris comment vivaient ces enfants TED, quels étaient leur quotidien et j'ai pu donc porter un
autre regard sur eux.
Ce sont des souvenirs qui resteront à jamais graver dans ma mémoire !
Manon

"Durant le camp j'étais responsable d'une famille. Lors de ce Cap j'ai eu beaucoup de mal au début à m'adapter, j'avais peur de « mal faire » ! Mais ses parents m'ont très vite fait confiance et m'ont permis de la laver, de lui donner à manger et de pouvoir partager des moments avec elle. J'ai donc appris comment vivaient ces enfants TED, quels étaient leur quotidien et j'ai pu donc porter un autre regard sur eux. Ce sont des souvenirs qui resteront à jamais graver dans ma mémoire !"

Manon

 

C’était vraiment une très belle expérience de vivre un camp avec eux, à refaire !" 
Guillaume
J’ai beaucoup aimé les liens qu’on a pu tisser avec les enfants autistes !" 
Marine
Partage, émotions, amour avec un grand A" 
Emmanuelle
Une rencontre magique pleine d’émotions !" 
Manon
J’ai apprécié ce camp parce que c’était sympa de faire un camp avec les handicapés. En plus on leur apprend pleins de choses et comment vivre dans la nature. J’ai aimé quand Romain a passé toute la journée à la rivière et qu’il a joué avec le feu . La balade avec les parents était superbe. J’ai eu beaucoup d’émotion. Les parents et les enfants se sont bien amusés aux jeux et ils ont bien couru." 
Marie