Halte aux feux !

Le témoignage de Sophie et Jean…

Au début de l'année, nous avons choisi de faire de la surveillance de feux de forets pour notre camp. Alors, nous voilà partis pour deux semaines sous le soleil de Luminy, près de Marseille.

Arrivés sur place, on nous confie trois missions de surveillance : la vigie, qui consiste a observer la forêt depuis un point élevé, les patrouilles en voiture dans un périmètre établi et le PC ou poste de coordination, qui supervise le bon déroulement des autres missions et qui prévient les pompiers en cas d'alerte de fumée.

Pour bien commencer la journée, on assiste au forum sous le très grand pH, un temps avec tout le monde présent sur la base, d'une demi heure pour parler de la vie de camp, des missions, de ce qui va et ce qui ne va pas, en rythmant tout cela par un jeu et un chant. Sur la base, il y a plusieurs autres caravanes qui passent leur camp. Cela nous a permis de rencontrer de nouveaux pionniers et caravelles, et de lier de belles amitiés. Il y avait aussi des scouts algériens qui nous ont fait découvrir leur façon de vivre le scoutisme, et lors d'une exposition : leurs spécialités culinaires et autres coutumes. Et on ne compte plus les innombrables parties de volley sur le terrain officiel de Luminy où se sont rencontrées toutes les équipes des pios cas n'étant pas en mission ! En résumé, un super camp qu'on est pas prêt d'oublier et que nous recommandons a tous !

Jean et Sophie

… et celui de Lucas

Ce camp scout à Nature et Environnement restera gravé dans ma mémoire. Nature et Environnement est chargé de faire de la surveillance de feux de foret dans le Sud de la France.

Notre caravane était à Marseille à coté des Calanques. Nous avions le choix entre 3 missions : Le PC (poste de coordination) qui s’occupe de recevoir toutes les informations par radio ; les vigies qui sont postées à un point pour surveiller une zone quadrillée. Puis, les patrouilles qui se baladent en voiture ; ils font surtout de la prévention auprès des piétons. J’ai beaucoup aimé le PC et les vigies, même si on s’ennuie un peu en vigie… et on espère presque qu’un feu démarre pour avoir de l’action !

Parler à la radio est amusant , mais il faut respecter un protocole précis car les pompiers écoutent les conversations. De plus, on apprend plein de choses sur l’environnement (par ex savoir quand les cigales commencent à chanter…) ou l’ordre d’arrivée des avions pour l’extinction des feux (hélicoptère pour vérifier la source, les trackers pour ralentir l’avancée du feu, les Canadairs pour l’éteindre).

Ensuite, pour moi, ce camp c’était comme un mini-Jamborée car nous étions 4 Caravanes et 47 Pionniers Algériens. Nous avons partagé nos cultures et fait des activités ensemble. Tout était fait pour que les caravanes soient ensemble : veillées communes, missions, Volley. Grâce à ce camp, nous avons pu créer de nouvelles amitiés.

Lucas