La caravane du Sacro Saltimbanque sur les routes du Tarn

Nous étions une quinzaine de caravelles et leurs deux chefs, sur les routes du Tarn...

Nous étions une quinzaine de caravelles et leurs deux chefs, sur les routes du Tarn...

Je repense à notre projet : la pièce de théâtre "l'enfant Dieu " de Fabrice Melquiot et tous les moments que cela nous a permis de vivre : aux fous rires des répétitions, à la fierté au moment du salut final, aux rencontre après et avant avec les spectacles, aux gens qui nous ont accueillis , à tous les villages qu’on a traversés (Toulouse, Ile sur Tarn, Saint-Sulpice, Lavaur, Albi...), au restaurant qu’on a partagé grâce à l’argent récolté.

Tu es responsable de la gueule que tu fais

Tu es responsable de la gueule que tu fais

Je repense à ce prêtre qu'on a rencontré à Saint-Sulpice qui dans sa petite chapelle, à la messe du matin nous à dit cette phrase qui est devenue notre leitmotiv :

"Tu n'es pas responsable de la tête que tu as, mais tu es responsable de la gueule que tu fais ! "

P.Xavier

Le souvenir de nos engagements remplis d'émotion et de sincérité me revient aussi, ainsi que la rose, offert à chacune par nos chefs à cette occasion.

Ces moments qu’on a vécus tous ensemble !

Ces moments qu’on a vécus tous ensemble !

Je repense aussi à notre camp fixe à Combescaude au pied du Pic de Nore : à ce lieu plein d’histoire et de vie, à nos nuits à la belle étoile, à compter les dizaines d'étoiles filantes, à ce raid qui a tant renforcé la cohésion du groupe et à la fabrication de nos bâtons de marche...

Je repense à tous ces moments de joie, de bonheur, de recueillement qu’on a vécus tous ensemble !

Le bonheur c'est les autres !

Le bonheur c'est les autres !

(c) Scouts et Guides de France

Mais je n’arrive pas à dire ce qui a rendu ce camp exceptionnel. J’en suis déjà à plusieurs lignes et je vois en fait que ce n’est ni le théâtre, ni les rencontres, ni les villages ou les lieux, ni le raid, ni les nuits à la belle étoile qui ont fait que ce camp était exceptionnel. C’est Mathilde, c’est Romane, c’est Mailys, c’est Margaud, c’est Constance, c’est Valentine, c’est Morgane, c’est Estelle, c’est Alice, c’est Solène, c’est Camille, c’est Anne-Charlotte, c’est Alice, c’est Juliette, c’est Laetitia, et nos chefs Tahin et Julien qui ont rendu ce camp vraiment exceptionnel ! Car sans l'un d'entre eux ce camp n'aurait pas eu le même goût...

Merci à eux…

Alice alias Amour du Sacro

Caravane du Sacré Coeur de Marseille



Notre pièce

Notre pièce

(c) Scouts et Guides de France

Citation

Tu n'es pas responsable de la tête que tu as, mais tu es responsable de la gueule que tu fais !

P.Xavier