Les Pionniers et Caravelles envahissent les ondes !

La « chasse au renard »

La « chasse au renard »

Afin de faire tous connaissance, Christophe nous invite à « une Chasse Au Renard » le 2 octobre dernier. 

Cette chasse a pour but d’initier à l’utilisation des moyens de réception de balises type boîte noire aviation. En effet, à chaque catastrophe (naturelle ou accidentelle), quand les moyens de communications modernes ne sont plus utilisables, les radioamateurs peuvent être mobilisés pour aider les secours à communiquer… La chasse au renard est une technique de radiogoniométrie qui sera expliquée ce jour-ci. Rendez-vous : 8h00 au Carrefour Boucault dans la foret de L’Isle Adam. Il s’agit d’une course à la balise. Il a été placé, dans une zone bien déterminée, 5 balises séquentielles (signal sonore en morse) et une balise continue. A chaque balise se trouve un poinçon que les pionniers utiliseront sur des fiches afin de prouver qu’ils ont bel et bien trouvé la balise. Cela en 120 minutes ! Si le temps imparti est dépassé, c’est l’élimination !

Un défi à relever qu’ils acceptent avec entrain. Après une démonstration de l’utilisation des récepteurs radio, les pionniers entament la répartition des équipes et se dispersent dans la nature, bien voyants avec leurs chemises rouges. 

120 minutes plus tard, c’est l’arrivée des équipes. Au stand d’arrivée quelques équipes attendent déjà, ayant trouvé toutes les balises, ils se désaltèrent en attendant les autres. Arrivés au stand, ils donnent leur nom et prénom et le nombre de balises trouvées. Puis vient la remise « des diplômes » afin que chacun ait une preuve de sa participation et de sa capacité à utiliser les moyens de radiogoniométrie. On remet au groupe de l’Isle Adam un lot de deux talkie walkies type PMR (utilisation sans licence radioamateur)… Les pionniers s’installent pour partager leur repas. Fin des opérations vers les 15h00. Mais leur apprentissage des ondes ne s’arrête pas ici…

Le Jamboree sur les Ondes (JSLO) / Jamboree on the Air (JOTA)

Le Jamboree sur les Ondes (JSLO) / Jamboree on the Air (JOTA)

Deux semaines plus tard les pionniers de L’Isle Adam se retrouvent avec ceux de Méry-sur-Oise, ainsi que d'autres membres du club qui ont accepté d’accompagner les pionniers ce week-end. Ce n’est pas la première fois qu’ils participent au JOTA, le Jamboree sur les Ondes. Un week-end pendant lequel les scouts du monde entier envahissent les ondes courtes pour communiquer entre eux… Et cette année les pionniers de L’Isle Adam parviendront à transmettre jusqu’en Amérique et surtout établir plus de 100 contacts répertoriés dans un carnet dit carnet de trafic, car il faut aussi respecter la réglementation en vigueur des radioamateurs. Encore une fois c’est pour apprendre à se défaire des moyens de communication modernes (téléphone portable, internet) que ce week-end est organisé, car quand rien ne va et que ces moyens deviennent inaccessibles, c’est aux ondes qu’ont recours les secouristes ! 

Le thème clé (et surtout universel instauré par le Bureau Mondial du scoutisme à Genève) de cette année était : la paix, l’environnement, les désastres et catastrophes naturelles. C’est donc à trois grandes antennes (dont une avec des dimensions de 2 x 20 mètres de fils, tendus grâce à un mat central) qui occupent la cour intérieure du local, que sont reliés les émetteurs des radioamateurs. Ces émetteurs fonctionnent en ondes courtes dont font partie les fréquences radio spéciales pour le Jamboree. 

Jean Marie G., F5OGM, propose un atelier « initiation au code morse » pour ceux qui n’y sont pas habitués. Très vite, cet atelier d’entraînement ne désemplit pas. Et ainsi démarre un week-end de communication, un échange mondial entre les membres de la famille des scouts. Pendant l’après-midi, les contacts radio s’enchaînent les uns après les autres. Il faut dire que notre station radio avait un indicatif d’appel spécial pour le jamboree : TM6JOTA, ce qui faisait de nous une station officielle donc prisée et reconnue. Nous avons même eu droit à la venue d’un journaliste du quotidien local.Puis vient paisiblement le soir. Les radios font silence, et les pionniers s’activent à préparer le repas commun et enchaînent avec une veillée dynamique.Le lendemain, redémarrage des radios. Dans le jargon radioamateur, c’est le QSO de section, c'est-à-dire que tous les radioamateurs d’un département entrent en contact afin de recevoir des informations venant du réseau des émetteurs français, tester le matériel d’émission ou bien comme avec les pionniers, établir de nombreux contacts avec d’autres radioamateurs qui ont été scouts dans leur jeunesse. 

La journée est rythmée par les nombreux contacts radio. D’ailleurs, pendant ce weekend end, c’est plus de 100 contacts (français et étrangers) qui ont été créés, notamment avec la station du bureau mondial des Scouts à Genève, HB9S. La journée est bientôt finie. Christophe nous a organisé une remise de certificats de participation au jamboree, et nous avons reçu de la part de Marcel des revues concernant le radio-amateurisme. 

Alors que l’utilisation des ondes se perd, les pionniers persistent à les utiliser. Pour des raisons pratiques mais aussi conviviales, ils viennent de passer un week-end des plus plaisants et instructif. Et comme dit leur cheftaine Hélène : « les scouts sont et resteront une école de la vie »… 


Rédaction du Compte-rendu : Gauthier (pionnier) - Christophe C. F5RSU - Marcel C. F6DEO REF 95 
Photos : Christophe C. F5RSU 
Photos remise des certificats de participation JOTA : Pascal E. F4GKF