Les scouts d'Argentan/Falaise en Angleterre

Un voyage en Angleterre novateur

Ce camp était très important pour notre ville et sa jumelle puisqu'il s'agissait de fêter le centenaire des scouts locaux. Les scouts d'Abingdon (sud d'Oxford) comptent ainsi 13 groupes scouts, le scoutisme étant particulièrement ancré dans les traditions locales. Nous avons alors eu pour tâche de bâtir un projet de camp en lien avec les scouts anglais, en prenant soin de respecter les attentes de chacun. Ainsi, ces derniers ne pouvaient venir qu'en soirée (les vacances scolaires n'étant pas encore d'actualité). Ensuite nous avons dû obtenir les fonds nécessaires, ce qui nous a permis d'étudier l'élaboration d'un budget important, de travailler le but de notre visite... Le but de notre camp était alors clair : nous avions la mission de bâtir un pont entre les jeunes Anglais et Français hors temps scolaire! Nous espérons donc que les scouts anglais viendront nous rendre visite d'ici 2 ans.

 

Durant le camp, nous avons vécu une grande partie un scoutisme à la française : concours cuisine, olympiades, grands jeux... Nous avons eu l'occasion de faire partager aux anglais une journée "à la française", avec un repas préparé par les pionniers avec un maximum de plats français dont des "french toast" (= pain perdu), nous avons également proposé une veillée avec des jeux et des chants autour du thème : la prise de la bastille! Quelques jours plus tard, les scouts anglais nous ont proposé une journée de scoutisme marin : nous avons pu confectionner nos radeaux et faire des courses sur la tamise. Une journée humide mais amusante!

 

Le camp s'est achevé par la fête du centenaire. Nous nous sommes réunis dans un grand champs avec des stands de jeux, un cochon grillé et un gâteau aux couleurs du scoutisme. C'est avec joie que nous avons fait nos adieux aux anglais en les invitant fortement à revenir nous voir au plus vite.

 

CitéCap d'être solidaire

Notre second Cap d'année était la solidarité. Nous avons alors développé un partenariat avec plusieurs associations qui travaillaient dans l'aide et le développement. Ainsi nous devions réalisé une collecte de jouets avec les membres de la Croix Rouge au bénéfice des enfants défavorisés. Nous avons ensuite participé au Noël des Restos du cœur en jouant de la musique et participant à la distribution des repas. Enfin, nous avons entamé une discussion avec le CCFD-Terre Solidaire (Comité catholique contre la faim et le développement) autour de l'impact du sport sur le développement (dans le cadre de la coupe du monde en Afrique du Sud).

 

Nous avons eu beaucoup de plaisir à participer à ce jamboree qui, malgré quelques couacs,  fut plein de grands moments, avec des veillées à 10 000 et des temps forts tel que la remise de la parole citoyenne à Jean Louis Borloo à la cérémonie de clôture.

 

Une seule chose à dire : On repart quand ?