Les SGDF sont cap pour les SDF

A la rencontre des SDF

Les pionniers et caravelles de Château-Gontier se sont rendus, par binômes, tous les jours et pendant une semaine, au local des Sans Domicile Fixe. Il s'agissait d'aider les bénévoles, mais aussi  d'aller à la rencontre et de comprendre  les personnes en difficultés financières, qui n'ont plus ni maison et parfois ni famille ou amis.

Un partage mutuel

Un partage mutuel

"Je tiens à dire que j'ai beaucoup aimé faire ce cap. Il m'a permis de découvrir le quotidien de personnes qui connaissaient de véritables difficultés. J'ai vu en eux des hommes comme tout le monde, qui ne méritaient pas plus que n'importe qui de vivre dans la rue. Et la souffrance n'est pas seulement physique, elle est aussi morale : sentiment d'abandon, de solitude... J'ai aussi échangé avec ces SDF, et ça m'a fait autant plaisir qu'à eux, ils m' ont apporté beaucoup plus, je crois, que ce que j'ai pu leur offrir, c'est à dire simplement un peu de mon temps. Ce cap m'a donc permis de prendre conscience de la réalité difficile que vivent certains personnes à nos côtés." nous fait partager Catherine, une caravelle de la Caravane.

Les pionniers ont été marqués par la détresse et la solitude des gens, ils se rendent compte que le malheur n'est pas forcément loin, mais ils ont aussi pris plaisir à parler avec ces personnes et à donner un peu de leur temps.

"Moi j'ai beaucoup aimé aider ces personnes, c'est très enrichissant  et cela nous fait ouvrir les yeux sur un monde qu'on ne connait pratiquement pas" nous explique Amandine.

 * Scouts et Guides de France

** Sans Domicile Fixe

 

Perrine Bourcier,

Pour la caravane de de Château-Gontier