LOST ILE : le film de la caravane de Châteaudun !

L'organisation, la création... être d'accord sur le projet et l'intrigue est essentiel !

Ce genre de CAP (la réalisation d’un film) peut paraître simple à réaliser mais demande pourtant beaucoup de temps et d’organisation. D’abord, il fallait que nous trouvions un thème pour le camp. L’idée d’un thème « cinéma » a été lancée et a été acceptée avec beaucoup d’enthousiasme par toute la Caravane. Une fois ce thème choisi, nous en avons parlé un peu tous ensemble pour savoir si nous voulions un film ou plutôt des petites scénettes se succédant les unes aux autres, si nous voulions faire un genre de parodie de grands classiques… Nous avions d’abord opté pour un film de science-fiction où l’on créerait notre propre scénario ; mais quand nous avons commencé à trouver un début

d’intrigue, nous n’avions en tête que des extraterrestres et soucoupes volantes (alors que la science-fiction ne se le limite bien évidemment pas qu’à cela…), ce qui pouvait vite nous amener à tourner en rond pour le scénario…

Entre temps, nos chefs avaient annoncé que nous partions pour Belle-Île, ce qui était une super nouvelle car cela nous offrait beaucoup de nouvelles possibilités en terme de décor, plan, intrigue…

La trame générale du film a été trouvée en une réunion car c’était la dernière fois que nous étions tous réunis avant le camp, la situation « urgeait », (d’autant plus que le boulot d’écriture était loin d’être terminé)  il fallait être efficace. En un après-midi, après que chacun ait apporté ses idées, après plusieurs rebondissements (dans le scénario), nous avions l’intrigue principale (un grand soulagement) et étions tous d’accord sur ce qui était écrit, ce qui est avant tout, essentiel.

La rédaction du scénario, un travail de longue haleine !

Ensuite, une semaine avant le camp, il fallait rédiger le scénario. Pendant cinq jours, nous avons fait  un travail long et laborieux mais qui aboutit enfin à un script « officiel ». Chaque rôle était défini et prêt à être distribué. le matériel a été trouvé et apporté par chacun, nous pouvions partir.

L'attribution des rôles : un moment important

L’attribution des rôles est un moment important et indispensable pour que chacun se sente bien dans son personnage ou dans sa fonction, oui, car dans la réalisation d’un film, il n’y a pas que les acteurs, mais aussi toute l’équipe technique (metteur en scène, caméraman, perchiste …), sans qui rien n’est possible. Chacun choisit son rôle (tout en faisant attention à ne pas le voler à quelqu’un !) et nous signions notre contrat (et oui, comme des stars !).

Deux semaines de tournage pour un résultat qui déCap !

Nous avons commencé à filmer dès notre arrivée à Quiberon, il fallait que chacun intègre déjà son rôle.

De ça, en découlèrent deux semaines de tournage, qui n’ont pas toujours été évidentes, car nos journées étaient fatigantes, il y eut des moments de « ras-le-bol », d’énervement et de tension, mais cela doit être surement indispensable pour que l’efficacité soit optimale et le résultat au rendez-vous.

Une équipe technique qui travaille quotidiennement sur le montage du film

Concernant le montage, l’équipe technique s’est exécutée dès le premier jour, car un travail très minutieux l’attendait. Tout au long du camp, pendant les temps calmes, l’équipe technique se réunissait et poursuivait le montage pour permettre une avant-première le dernier soir du camp. Nous étions tous très excités de découvrir le résultat, et nos espoirs ne furent pas déçus !!

Un film sorti au cinéma de Châteaudun !

Dès le début du camp, nous avons créé une page facebook et une chaîne youtube, où nous avons annoncé puis diffusé deux teasers à quelques jours d'intervalle, afin de faire connaitre le film auprès de notre entourage, et de partager l’avancée de notre projet. Le montage commencé au début du camp, se poursuivit durant les deux semaines, pour être achevé après notre retour. Pendant ce temps l'affiche et la Bande-Annonce furent crées. Notre film a été diffusé au cinéma "Le Dunois" de Châteaudun :  les gérants font partie du Groupe Lyautey de Châteaudun ont accepté de diffuser notre film gracieusement !!!

 La diffusion qui a eu lieu le dimanche 6 octobre à 11h, était ouverte à tout le groupe et nos familles. Nous avons compté une centaine de spectateurs.

Lost Ile : le film

Voici en exclusivité le nouveau film des PioKaras de Châteaudun, une production CC4 production ! Du suspens, de l'émotion, vous retrouverez quelques clins d'oeil au scoutisme, dans cette enquête policière haletante ! Une femme est retrouvée morte à Belle-Ile, avec un mystérieux tatouage.... Nos 5 amis vont ils élucider ce mystère ? A voir de toute urgence !!!

-

Ce Cap, malgré tout le travail qu’il exigeait, malgré les coups de gueule et ras-le-bol, nous a encore plus soudés et nous a fait prendre conscience de l’ampleur de ce genre de projet : si c’était à refaire, nous le referions tous, sans hésiter !

Pour un Cap "cinéma" : leurs conseils...

  • L’attribution des rôles est un moment important et indispensable pour que chacun se sente bien dans son personnage ou dans sa fonction, car dans la réalisation d’un film, il n’y a pas que les acteurs, mais aussi toute l’équipe technique (metteur en scène, caméraman, perchiste …), sans qui rien n’est possible. Chacun choisit son rôle (tout en faisant attention à ne pas le voler à quelqu’un !)
  • Il faut être capable d'adapter le scénario en fonction des conditions de tournage : c'est ce que nous avons fait... parfois par faute de temps, conditions météo, d'autres fois dû au dérangement occasionné (en particulier dans les lieux publics).