Notre caravane au coeur du jumelage Le Mans - Paderborn !

Faire découvrir la culture mancelle

En ce samedi 27 janvier 2018, nous avons reçu tout un groupe d’allemands à 17h00. Après les avoir accueillis à la sortie du car, nous les avons répartis en plusieurs groupes. Durant deux heures, chaque groupe allait d’atelier en atelier, ateliers se trouvant dans la cité Plantagenêt, vieille ville médiévale en plein cœur du Mans, et ayant été préparés préalablement. Ces ateliers consistaient à des jeux permettant de faire découvrir la culture française et mancelle aux Allemands (rillettes certifiées en provenance du Mans !), de se dépenser et bien évidement de s’amuser. Des jeux tels qu’une dégustation à l’aveugle, un morpion géant, ou encore un blind test de chansons des deux pays, et plus encore. De plus, les activités étaient réparties un peu partout dans le Vieux Mans, disposition intéressante, permettant aux Allemands de découvrir le quartier historique au travers des jeux. Le Vieux Mans, si vous n’avez pas encore eu la chance de le visiter, est réputé pour ses ruelles étroites, pour ses maisons anciennes à colombages, datées du Moyen-Âge et de la Renaissance, pour sa muraille gallo-romaine qui longe la Sarthe et protège la cité, et bien sûr la cathédrale Saint-Julien, mi-romane, mi-gothique, qui est aussi l'une des plus vastes de France et un joyau architectural.

(c) Scouts et Guides de France

Une rencontre enrichissante

Après avoir fait le tour des ateliers proposés nous nous sommes rendus à une soirée organisée dans le cadre de cette rencontre où nous avons pu manger, danser et discuter. Cet après-midi passé ensemble nous a permis de s’ouvrir encore un peu plus au monde et de découvrir des personnes très intéressantes. Nous avons pu échanger avec eux, partager nos avis sur le scoutisme, sur l’Eglise (notamment sur sa modernisation), et sur un tas d’autres sujets variés.

Cette rencontre a été, tant pour nous que pour les Allemands, une preuve que ce jumelage ne doit cesser d’exister, car entre la joie et la bonne humeur, nous avons ouvert notre esprit, éveillé notre curiosité, et malgré la barrière de la langue nous avons tous su profiter pleinement de cet après-midi.