Organiser une rencontre sportive pour tous les piokas de l'Aisne

La naissance du projet

Nous voulions organiser un événement sportif pour tout le territoire. Et nous avons appris que les accompagnateurs pédagogiques voulaient organiser un « Raid Guy de Larigaudie ». Après concertation nous avons décidé de coorganiser cet évènement.

Qui est Guy de Larigaudie ?

Pour commencer nous allons vous expliquer ce qu'est un raid Guy de Larigaudie : C'est une grande course en équipe qui fait à la fois travailler le corps et les méninges. Cet évènement n'est pas le premier en son genre (même si le dernier dans notre territoire a eu lieu il y a plus de 10 ans). Guy de Larigaudie (1908-1940) était un grand aventurier scout et journaliste pour « Le Scout de France ». En 1937, il réalise la première liaison automobile Paris-Saïgon (Indochine) (http://www.latoilescoute.net/interview-de-guy-de-larigaudie). Ce nom correspond donc très bien à ce grand raid.

La préparation : il faut penser à tout !

La préparation : il faut penser à tout !

Notre première mission était de trouver une date adaptée au planning de chacun, à la météo, aux vacances,... bref la date idéale. Ensuite, nous avons lancé les invitations à toutes les caravanes du territoire pour qu'elle réservent leur week-end. Il a ensuite fallu penser à tout : lieu, imaginaire, sponsors, activités, sécurité, matos, intendance, budget, communication,... Petit à petit, les tâches se multipliaient, et le stress augmentait au fil des jours. La dernière soirée de préparation fut longue...

Et le jour "J" arrive enfin...

Et le jour "J" arrive enfin...

70 pionniers et caravelles débarquent : « ça y est, on y est ! » C'est parti pour une série d’épreuves jusque tard dans la nuit : marche, tyrolienne, messages codés, run&bike, roadbook, boussole,... Mais au petit matin, tout était encore jouable ! Au programme de la matinée : énigmes, écriture de chanson, course de sac en binôme, parcours d’embûches, fil d'Ariane, lancer de flèches polynésiennes, relais mémoire, relais de porteurs,... Puis remise des prix, célébration, et retour chez soi plein de souvenirs dans les bottes.

Le bilan : une belle réussite collective !

Le bilan : une belle réussite collective !

Au final, ce grand week-end a été une belle réussite. Durant la préparation et l'animation de cet événement nous avons énormément appris : organisation, répartition des tâches, communication, autonomie,... À retenir : « Il vaut mieux marcher dans la bonne direction que courir dans la mauvaise. » Nous vous encourageons à faire de même pour dynamiser votre territoire.

Contact : raidguydelarigaudie@gmail.com 

La caravane des Petits Villages

Du côté des responsabilités...

"Pour cet événement je me suis occupé des activités composant la course. Après avoir rencontré Erwin (un expert raid Guy de Larigaudie), j'ai tracé le parcours. Après les reconnaissances avec mon équipe nous avons fait quelques modifications et adapté les activités en fonction du terrain. Ma caravane et moi avons dû surmonter quelques difficultés comme l’impossibilité de faire du radeau sur le lac... nous avons donc dû trouver une autre activité au dernier moment : une tyrolienne. Il a donc fallut trouver l'endroit idéal. Étant à l’étranger les 2 dernières semaines avant le raid j'ai pu déléguer à un autre membre de mon équipe la fin de ma mission.

Je suis très fier que toutes les activités se soit bien déroulées et d'avoir vu un sourire sur le visage de chacun. J'ai appris que choisir un parcours doit se faire sur le terrain et pas simplement sur une carte.

Je garde un souvenir inoubliable de ce Cap".

Martin, responsable animation

 

"J'ai été chargé pour cet événement de réunir tout le matériel nécessaire. J'ai commencé par le lister en essayant de ne rien oublier. Ensuite j'ai cherché où je pouvais trouver tout le matos : le territoire, mon groupe, des agriculteurs...

Après avoir trouvé une voiture, une grande remorque et un chauffeur, j'ai parcouru tout le département pour le rassembler ce qui n'a pas été facile. Ma plus grande difficulté à été de trouver une citerne d'eau potable pour les besoins du campement. Après plusieurs coups de téléphone j'ai trouvé une petite cuve à lait. Je suis fier d'avoir réussi à tout rassembler et tout emmener sur le lieu de camp sans rien avoir oublié, (à part du sucre pour le café)...

Durant ce Cap j'ai appris a m'organiser pour gérer au mieux le flux de matériel.

Je retiens de ce projet qu'une liste maintenue à jour est indispensable pour ne rien oublier et ne rien perdre. Je n’oublierais jamais cette expérience magnifique".

Lucas, responsable matériel

 

"Ma mission était de gérer les comptes. J’ai du prévoir toutes les dépenses que nous allions faire (matériel, intendance, frais pédagogiques, activités…). Pour cela je me suis renseigné sur le prix des différentes choses à acheter. Avec l’aide des accompagnateurs pédagogiques de l’Aisne, nous avons pu fixer le prix de notre week-end. Enfin, au fur et à mesure des dépenses faites, je récupérais les tickets de caisse et factures afin de gérer les entrées et sorties d’argent mais aussi pour avoir un justificatif en cas de contrôle.

Lors de ce Cap j’ai eu des difficultés à prévoir à l’avance les dépenses qui seraient faites pour le week-end mais je me suis renseignée pour être au plus prêt de la réalité.

Ce projet m’a appris à gérer le budget d’un grand week-end en entier. Je retient qu'il est difficile de prévoir précisément un budget. Je suis fière que ce week-end ait été une belle réussite."

Blandine, responsable budget

Et en vidéo...

-