Un camp English pour Le Vésinet

Une préparation de longue haleine

Toute une mobilisation ! Ce camp a été la concrétisation d'une relation développée depuis janvier 2016 avec les Scouts de Worcester (Angleterre), ville jumelée avec le Vésinet. La caravane a bénéficié de l’aide du comité de jumelage, de la participation active des piocaras et des parents lors de trois grandes journées extra-job, de chefs motivés qui sont partis trois jours en repérage en mai, et de supers leaders anglais décidés à organiser deux semaines mémorables.

Un camp qui sort de l’ordinaire

Nous avons passé la première semaine dans une ferme près de Worcester, les anglais ne campaient pas encore avec nous mais nous ont rendu visite à plusieurs reprises, et se sont joints à nos expéditions. Pour la deuxième semaine, nous avons fait un camp entièrement jumelé avec les Explorer de Worcester en Cornouailles. Près de 50 scouts !

Là-bas, pas d’installations, tout est déjà fait sur place. On participait à des activités très variées comme le quad ou le surf par exemple. Cela donne plus de diversité sur le lieu de camp mais le rapport avec la nature est moins présent. 

On a appris à vivre ensemble, manger ensemble (et s’adapter chacun aux habitudes culinaires des autres !), jouer au rugby ou encore organiser des jeux et veillées scouts. Tous les matins nous faisions le lever de drapeau, tradition bien ancrée chez les anglais. Les moments les plus forts furent les cérémonies scoutes ; les anglais nous ont « intronisé » dans leur troupe et inversement. Le concours de cuisine a également été un moment inoubliable, avec des équipes mélangées, et une très bonne ambiance.

 

 

Les aurevoirs ont été difficiles mais on s’est dit à bientôt … !

Témoignages

« Faire un camp en Angleterre nous a fait découvrir une manière de vivre le scoutisme très différente de la nôtre » (Bertille, caravelle au Vésinet)

« J'ai beaucoup aimé les moments d'apprentissage de nouveaux jeux, et en particulier les jeux avec les Scouts britanniques » (Cyrine, caravelle au Vésinet)

« Cette expérience a été inoubliable pour ma fille, et elle est revenue enchantée de son séjour. Au-delà du camp en lui-même, il y a eu le plaisir des préparatifs, avec notamment la participation à des "extra-jobs" pour financer une partie du voyage » (Marie-Edith, parent caravelle au Vésinet)