Un Cap bien Vert !

Un objectif écolo :

Ayant pour but de ne rejeter aucune particule de CO2 et ne produire aucun déchet, l’organisation de ce camp fut découpée en groupes de plusieurs pionniers-caravelles qui avaient une tâche précise : certains s’occupaient du repas et de son organisation, de trouver le lieu de camp et de l’itinéraire à emprunter pour s’y rendre, d’autres du matériel à prévoir et de l’animation de la veillée ou encore d’écrire cet article…

...des moyens écolos !

...des moyens écolos !

Afin de mener à bien son but écologique, la caravane dû se résoudre à consommer uniquement des produits régionaux (et de préférence écologiques) car ce sont des produits avec un impact carbone très faible voir même nul. C’est ainsi que les potagers, poulaillers ou encore cuisines furent réquisitionnés : chacun fut sollicité et amena quelque chose qu’il avait produit ou le cas échéant acheté à un producteur voisin.

Mais ce camp fut aussi un challenge technique. Outre le fait de se déplacer à vélo qui est en soit pour certains une activité physique extrême ; il fallut se déplacer à 12, ce qui est particulièrement complexe au niveau des intersections ou axes routiers majeurs (agglomérations, nationales…). Ceci posa aussi le problème de l’approvisionnement : Comment transporter le matériel et les tentes (si lourdes) à vélo ? La réponse fut donnée par l’utilisation d’une remorque dont la capacité tout de même réduite les obligea à prendre le strict minimum et ainsi à économiser plus d’eau (seulement 20 litres furent utilisés)…

Et qui dit camp sans CO2, dit utilisation de matériaux naturels et ainsi proscription de briquet (et de toute autre aide) pour allumer le feu… Ils parvinrent tout de même après maints efforts et grâce à beaucoup d’huile de coude à allumer leur feu uniquement en frottant deux bouts de bois…

...et des activités pour réfléchir à Habiter Autrement la Planète !

Après tout ceci, ils mangèrent puis enchainèrent avec une veillée qui n’était autre qu’un jeu de l’oie géant portant sur le thème de… l’environnement ! Ce jeu ponctué de défis et de questions permis aux jeunes de se rendre compte des atteintes portées à l’environnement, de l’utilité du recyclage, de l’énorme gaspillage dont sont à l’origine nos sociétés… Puis ils conclure la soirée par des débats portant sur le même objet. Des sujets variés furent alors abordés comme le nucléaire, les OGM ou encore l’exploitation du gaz de Schiste. Ces sujets leurs permirent de comprendre et de mieux aborder les débats actuels de notre société.

Malgré les contraintes imposées, qu’étaient le rejet d’aucune particule de CO2 et la production d’aucun déchet ; ils participèrent à un week-end amusant et convivial qu’ils n’oublieront pas de si tôt !