Un super week-end plein d’adrénaline en Loire-Auvergne

La préparation

Depuis la mi-décembre, huit caravanes du territoire Loire-Auvergne s’affairent autour de leur(s) caisse(s) à savon pour récupérer le matériel nécessaire à leur fabrication et ainsi participer au Grand Prix des 24h Loire-Auvergne, la plus grande course de caisses à savon qui n’ait jamais eu lieu. Chacun y met du sien, les moins bricoleurs s’occupant des déguisements ou des décorations de chaque caisse à savon grâce à un thème choisi.

Et c'est parti pour la course !

Le 5 mai, les 11 écuries sont fin prêtes pour cet incroyable week-end réunissant plus de 80 pios-caras à Chalmazel, une station de ski où l’on voyait encore quelques plaques de neige. Au programme, des courses évidemment mais aussi des ateliers pour rendre la compétition encore plus palpitante : conception de banderoles, de gradins pour les spectateurs, gonflage de ballons mais aussi d’autres stands comme la rencontre avec un addictologue ou des constructions de Kapla. Ces ateliers ont tous eu lieu le samedi. Le jour J (le dimanche) malgré quelques problèmes techniques pour certaines caisses à savon, la bonne humeur est présente et le soleil aussi contrairement au samedi où la pluie avait pris le dessus. Après le contrôle de chaque véhicule par les organisateurs, les courses peuvent commencer. Chaque team d’environ 8 pios-caras défile avec sa caisse à savon : pilotes, pousseurs et supporters, tout le monde est là ! Et le fair-play est au rendez-vous avec des encouragements mutuels.

Malheureusement il faut que ça s'arrête !

Après les courses, arrive le moment que tous les rouges attendaient : la remise des prix. Les plus rapides ne sont pas les seuls récompensés, il y a un prix pour le fair-play, un autre pour l’imaginaire, un pour l’ambiance … La fin du week-end arrive : et oui toutes les bonnes choses ont une fin ! Mais ce formidable week-end restera à jamais gravé dans nos mémoires avec ses fous rires, ses rencontres et tous ses moments de partage !